Étapes pour créer un site Web

7 étapes essentielles à connaitre pour votre site !

Pourquoi créer un site internet ?

C’est la première question à vous poser : pourquoi désirez-vous réaliser un site web ?

Vous pourriez rajouter : quel est votre objectif ? Comme donner des informations sur votre association, votre passion, sur un sujet particulier…

Ou bien, vous pensez vendre des produits, des services, de l’affiliation…

Enfin, vous pourriez vous demander sa durée de vie : semaines, mois ou années.

Avec Google, changer la structure de site, d’hébergeur ou utiliser WordPress peuvent avoir des impacts sur le nombre de visites et éventuellement sur votre chiffre d’affaires.

Exemple de sites
Adresse IP et nom de domaine de site

Adresse IP et nom de domaine

Un site sur la planète, est associé à une adresse IP qui signifie « Internet protocol » (Protocole Internet).

Il y a d’autres informations à prendre en compte pour la communication entre appareils.

Actuellement, nous utilisons la version 4, car il est constitué d’une série de nombres entre 0 et 254 avant de passer à la version 6, car de plus en plus d’appareils sont connectés !

Par exemple, votre box a un réseau de périphériques (ordinateurs, imprimantes …) qui possède tous une adresse IP qui se trouve entre 192.168.1.0 et 192.168.1.254 .

Si vous avez tout lu jusqu’ici, c’est bien.

Vous comprendrez que mémoriser tous ces nombres n’est pas très facile. C’est pour cela qu’il a été créé une sorte de « phrase » qui a la forme de www.votresupersite.extension

  • votresupersite est le nom de domaine
  • extension. Exemples : .com, .fr, .info…

Et pour passer d’une adresse IP à votre nom de domaine, vous devrez utiliser un registrar !

Choisir son registrar

Nous avons vu que chaque site possède une adresse IP de 4 chiffres qui n’est pas très facile à retenir d’où l’idée de créer une sorte de « phrase ».

Elle est constituée de :

  • www qui signifie le « World Wide Web » et qui représente la « toile (d’araignée) mondiale », le réseau mondial ou la Toile.
  • Un nom de domaine : Cela peut être le nom de votre association, votre marque…
    • En général, il est relativement court et mémorisable par l’utilisateur.
    • Vous pouvez y insérer des mots clés qui peuvent être séparés par des « – » mais il ne faut pas dépasser les 2 « -« .
  • Une extension : Il y en a de plus en plus : « .com », « .fr »…

Quand votre trafic augmentera, cela peut attirer ainsi la convoitise. Si votre nom de domaine ressemble par exemple à www.nom1-nom2.store il sera très facile de demander un autre nom de domaine en www.nom1nom2.com et de créer un site afin de vous voler vos clients.

Attention de vérifier que votre nom de domaine ne correspond pas à une marque déposée.

Le registrar est donc un site qui vous permet d’acheter un nom de domaine avec une ou des extensions et qui vous fournit des adresses mail et non l’hébergeur !

Choisir son registrar pour votre site
Choisir un hébergeur pour WordPress pour votre site

Choisir un hébergeur pour WordPress

Les différents types d’hébergement :

  • Le meilleur marché correspond à un hébergeur mutualisé, c’est-à-dire que vous partagez le disque du serveur avec d’autres sites.
  • Si vous désirez d’être seul sur votre serveur vous devez en sélectionner un dédié.
  • Et enfin, le cloud, plus cher, mais qui s’adapte à vos besoins entre autres parce que, je vous le souhaite, votre trafic explose.

Un « mauvais » hébergeur  peut fonctionner « aléatoirement », c’est-à-dire que les utilisateurs peuvent avoir des problèmes d’accès à votre site ce qui peut les décourager et surement les inciter à ne plus revenir.

Une fois votre choix réalisé, il faut que vous regardiez :

  • les ressources et le SAV qui vous sont proposés.
  • Comment est gérée la sécurité contre le piratage…
  • Comment se passe la sauvegarde de vos données ?
  • Est-il optimisé pour fonctionner avec WordPres ?
  • Le coût de l’hébergement
  • le trafic que peut délivrer votre hébergeur en fonction du nombre de visiteurs attendus
  • l’espace disque
  • mise à jour régulière de votre site
  • si l’hébergeur et spécialisé pour fonctionner correctement avec WordPress
  • les options gratuites ou payantes
  • l’assistance technique proposée: efficace et rapide
  • la sécurité : sauvegarde régulière, les paramètres proposés par défaut concernant la sécurité

Choisir un site avec Registrar et Hébergeur

Certains sites ont une « double  casquette », car ils possèdent la fonctionnalité d’un registrar mais aussi celle d’un hébergeur.

Personnellement, nous avons choisi un registrar et un hébergeur séparé.

Nous pouvons donc changer de registrar et importer nos anciens noms de domaines vers un nouveau registar ou bien importer un serveur vers un nouveau serveur.

Nous sommes totalement indépendants. C’est notre choix que nous conseillons, car vous n’êtes pas bloqué dans l’avenir.

Tester la vitesse de mon site

C’est une opération importante auprès de :

  • Google (pris en compte au niveau de son algorithme)
  • des visiteurs, car ceux-ci sont pressés ! S’ils doivent attendre trop longtemps, ils passeront sur autre site et ne reviendront jamais !

Nous aimons bien entre autres :

  • https://tools.pingdom.com/
  • https://gtmetrix.com/
Tester la vitesse de mon site
Site : Utilisez le protocole HTTPS et le certificat SSL

Utilisez le protocole HTTPS et le certificat SSL

Suivant les hébergeurs, votre site peut vous proposer par défaut le protocole HTTP qui a posé des problèmes de sécurité.

D’où la création du protocole HTTPS plus sécurisé qui inclut le protocole HTTP et le cryptage SSL d’où le « S » à HTTPS.

Le SSL est souvent fourni, mais parfois il faut l’acheter.

C’est donc une des premières actions à réaliser quand vous réalisez un site.

Mais cela ne suffit pas. Nous étudierons ceci dans un autre article.

HTTPS signifie « hyper text transfer protocol secure ».

SSL signifie « secure socket layer ».

Compressez une photo

Cela a pour objectif de réduire la taille du fichier. Nous appelons cela « diminuer son poids ».
Par conséquent, le téléchargement de l’image est plus rapide et ainsi l’accès au site !

  • 1er astuce : Choisissez une belle photo pour
    • Illustrer votre texte
    • Attirer le lecteur
  • 2e astuce : la redimensionner
    Nous n’avons pas besoin par exemple d’une photo en 1900 x 1600 pour une vignette sur une page web.
    Vous pouvez prendre Paint sous Windows pour redimensionner une photo.
  • 3e astuce : Choisir la bonne extension !
    La plupart des photos sont enregistrées en format JPEG qui permet de bien la compresser.
    Vous pouvez aussi utiliser le format PNG qui a la particularité de gérer la transparence.
  • 4e astuce : Donnez des informations pour le référencement avant de la télécharger
    Ecrivez un mon de fichier avec des mots clés.
    Sous wordpress, vous pourrez facilement rajouter

    • un texte alternatif
    • un titre
    • une légende
    • une description
  • 5e astuce : Utilisez des images libres de droits et de droits commerciaux
    Pour être plus tranquille, achetez des images qui tournent souvent autour de 1€ la photo.
Compression d'une photo pour votre site

Conclusion

C’est la fin de ce chapitre.

Nous vous rajouterons des articles au cours du temps et suivant vos retours.

N’oubliez pas de vous abonner sur Facebook et Instagram pour nous soutenir !

Nous espérons que cet article vous rassurera dans la création de votre site internet.

Mais il y encore d’autres domaines à étudier.

L’équipe de Hirondeau.com

Conclusion